» « Avec les petits bergers, nous avons commencé et nous poursuivrons toujours »

« Avec les petits bergers, nous avons commencé et nous poursuivrons toujours »

13maio

Le 13 mai de cette année a été vécu avec grande émotion par une immense foule qui s’est retrouvée à Fatima pour célébrer le 99e anniversaire des apparitions de Notre Dame.

En plus des 99 ans des apparitions, on célébrait aussi les 16 ans de la béatification des petits bergers François et Jacinthe Marto.

« Selon le dessein divin, “une Femme, ayant le soleil pour manteau” (Ap 12, 1) est venue du ciel sur notre terre à la recherche des petits, les préférés du Père. Elle leur parle avec une voix et un cœur de mère. Elle les invite à s’offrir en victimes de réparation, se déclarant prête à les conduire en toute sécurité jusqu’à Dieu. C’est alors qu’ils virent sortir de ses mains maternelles une lumière qui pénétra au plus intime d’eux-mêmes, de sorte qu’ils se sentirent plongés en Dieu comme lorsque une personne – expliquèrent-ils – se regarde dans un miroir », a dit saint Jean-Paul II dans son homélie de la béatification, le 13 mai 2000.

En ce même jour, le Saint-Père a aussi déclaré que « l’Église, par ce rite, veut mettre sur le lampadaire ces deux petites flammes que Dieu a allumées pour éclairer l’humanité en ses heures d’obscurité et d’inquiétude. Que ces lumières resplendissent sur la route de cette immense multitude de pèlerins et de tous ceux qui nous accompagnent par l’intermédiaire de la radio et de la télévision. Que François et Jacinthe soient une lumière amie qui illumine tout le Portugal et spécialement ce diocèse de Leiria-Fatima ».

Aussi bien en l’an 2000 que maintenant en 2016, ceux qui ont présidé les célébrations ont parlé de la nécessité de se convertir, ainsi que Notre Dame l’a dit aux petits bergers en leur demandant de prier pour la conversion des pécheurs.

Marie a appris aux petits bergers à prier : « Il y a presque un siècle, a dit Mgr Antonio Marto, évêque du diocèse de Leiria-Fatima, c’est elle qui a appris aux trois enfants à prier ainsi. Aujourd’hui, nous sommes nombreux à vouloir également apprendre. Mais c’est comme des enfants que nous entrerons dans le Royaume qui va de la terre au ciel. Avec les petits bergers, nous avons commencé et nous poursuivrons toujours ».